Fabriquer son propre savon

(Last Updated On: 15 octobre 2019)
Fabriquer son propre savon
3.7 (73.33%) 3 vote[s]

Respecter l’environnement passe aussi par le choix des produits qu’on utilise dans nos quotidiens. Certes, il est plus simple de prendre un savon au rayon de supermarché, mais ce sont des produits industriels. Et si on fabriquait notre propre savon avec des ingrédients plus naturels qui ne nous exposeront pas aux allergies et aux irritations ?

Dans ce dossier, nous allons vous présenter la fabrication du savon par la saponification à froid. Cette technique est plus simple et plus facile à réaliser comparée à la méthode à chaud.

Faire son savon

Quelques mesures de sécurité à prendre

Fabriquer son savon n’est pas si compliqué, mais les techniques auxquels vous allez avoir recours nécessitent tout de même la prise de certaines mesures de sécurité. Pour cette saponification, vous allez utiliser de la soude caustique. Qu’il soit liquide ou solide, ce dernier est un élément très corrosif qui attaque la peau.

Lorsque vous procédez à la fabrication, pensez à vous protéger avec des gants, des lunettes de protection, un masque de protection à cartouche et une blouse. On vous recommande aussi de porter un foulard pour protéger votre nez et votre bouche. Pendant cette réaction chimique, lorsque la soude est diluée et va dégager de la vapeur. Il est préférable d’éloigner les enfants et les animaux. Sur votre plan de travail, mettez du papier journal.

Si pendant le travail, des projections de soude ont lieu, enlevez directement vos vêtements. Passez également la partie qui a été brûlée sous l’eau froide pendant une quinzaine de minutes. Si vous considérez que la brûlure est importante, n’hésitez pas à appeler le SAMU.

Lire aussi  – Se parfumer sans parfum.. ! possible

Ce dont vous avez besoin

Que ce soit pour la saponification à chaud ou à froid, les ingrédients de base sont toujours les mêmes. Vous aurez donc besoin d’un litre d’huile végétale, 128 gr de soude caustique et 300 ml d’eau. Pour l’huile végétale, vous pouvez prendre de l’huile d’olive, de l’huile de tournesol, de l’huile de coco ou de la cire d’abeille.

Faire son savon

La fabrication pas à pas

Pour faire votre savon, il serait plus judicieux de prendre une marmite en métal qui n’est pas anti-adhérente. Réservez cette cocotte à la fabrication de savon par la suite. Mettez dedans l’huile et chauffez-la à petit feu. Il faut surveiller la température de cette matière grasse pour qu’elle ne dépasse pas les 60°C.

Sur un autre côté, mettez l’eau dans un récipient. Versez-y lentement la soude. Lors de ce mélange, contrôlez bien la température de l’eau, car en quelques secondes, elle peut atteindre les 80 – 90°C. N’arrêtez pas de remuer jusqu’à ce que les billes de soude soient bien dissoutes. Laissez cette préparation refroidir jusqu’à ce qu’elle atteigne les 45 – 50°C. C’est à ce stade que vous devez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle si vous voulez avoir en résultat un savon parfumé.

Versez petit à petit la préparation « eau – soude » dans l’huile et à l’aide d’une cuillère en bois, mélangez pour avoir un contenu homogène. Lorsque vous remuez, faites des mouvements en « 8 » pour déclencher la réaction de saponification. Normalement, elle devrait se produire au bout de trois ou quatre minutes. La pâte à savon devrait aussi changer de couleur et de consistance. Elle doit être un peu collante. Pour ne pas trop vous fatiguer et pour laisser la pâte respirer, faites des petites pauses chaque minute.

Versez la préparation dans un moule en bois, en carton ou en plastique. Couvrez ce récipient avec un matériau thermos-isolant, car la réaction entre la soude et l’huile va toujours se poursuivre. Au bout de 24 heures, démoulez le savon. Lors de ce procédé, portez des gants et coupez les savons dans les dimensions que vous voulez.

Le savon que vous avez là ne peut pas être utilisé directement. Il faut attendre encore quatre à cinq semaines pour que le pouvoir caustique de la soude ne soit plus actif. Laissez donc les morceaux de savon dans un endroit sec et frais.

Faire son savon

Comment fait-on pour avoir du savon d’Alep ou du savon de Marseille ?

Quel que soit le type de savon que vous voulez, le procédé de fabrication ne change pas beaucoup. Ce sont les ingrédients qui vont être différents. Pour le savon d’Alep, il vous faut de l’huile d’olive, de l’huile de feuilles de laurier, de la soude et de l’eau. Il faut préparer le mélange d’huile d’olive et d’huile de feuilles de laurier à quantité égale pour avoir un litre. Pour le savon de Marseille, on a besoin de 252 gr d’huile d’olive, 98 gr d’huile de coco et 159 gr de lessive de soude. Pour cette préparation, vous n’aurez pas à dissoudre la lessive de soude dans de l’eau. Cependant, assurez-vous que l’huile d’olive et l’huile de coco arrivent à la température idéale et soient bien mélangées.

Faire du savon liquide

La technique de fabrication présentée ci-dessus va vous permettre d’avoir du savon solide. Si vous tenez à avoir un produit liquide, vous aurez besoin de trois tasses d’eau distillée, d’une tasse de copeaux de savon et de deux cuillères à soupe d’huile d’olive ou de glycérine.

Commencez par râper les copeaux de savon. Mettez ceux-ci dans une casserole sur le feu avec l’eau distillée. A l’aide d’une cuillère en bois, remuez la préparation pour avoir une texture liquide. Versez par la suite l’huile d’olive ou la glycérine. N’arrêtez pas de mélanger pour obtenir une préparation bien homogène. Rajoutez en dernier lieu les huiles essentielles qui viendront parfumer votre savon liquide.

Faire du savon liquide

Du savon sans soude

Si vous ne voulez pas avoir recours à la soude pour la fabrication de votre savon, il est possible d’avoir un produit sans cet ingrédient. Pour ce faire, il vous faudra 85 gr de savon classique, 25 gr d’huile d’argan bio, 75 gr d’huile essentielle de palmarosa et de géranium bio et une goutte de vitamine E.

Pour cette fabrication, il faut couper le savon en petits morceaux et les mettre dans un saladier. Mettez dedans l’huile d’argan et faites fondre ces ingrédients au bain-marie. Lorsque le mélange est fondu et bien homogène, rajoutez la vitamine E et les huiles essentielles. Versez la préparation dans des moules et laissez les savons solidifier à l’air libre. Laissez-les au moins une nuit et démoulez lorsqu’elles sont bien sèches.