Savoir lire les ingrédients d’un savon

Il ne faut pas choisir un savon parce qu’il a un beau packaging ou parce qu’il a cette odeur que vous affectionnez particulièrement. Connaissez-vous réellement les ingrédients que le fabricant utilisé pour sa conception ? Et s’il y mettait des ingrédients qui sont néfastes pour la santé ou pour la peau ? C’est pour cette raison qu’il faut prendre le temps de lire les ingrédients d’un savon lorsqu’on le choisit. Cependant, le fabricant ne va pas vous indiquer « huile de coco » ou encore « argile rose », il va utiliser des termes qui vous paraissent bizarres. Dans ce dossier, nous allons vous aider à décrypter ces mots qui semblent être un mélange d’anglais et de latin.

Sodium Cocoate

Sur l’emballage du savon, vous retrouvez « Sodium Cocoate », notez qu’il s’agit de l’huile de coco bio saponifiée. Dans ce produit, cette huile fait durcir le savon. Si la teneur en huile de coco est élevée, le savon va être plus moussant. Le savon contenant du Sodium Cocoate convient parfaitement aux personnes ayant une peau sèche, gercée ou irritée, car cet ingrédient a des propriétés nourrissantes.

Découvrir comment choisir son nettoyant visage ?

Sodium Olivate

Cet ingrédient est de l’huile d’olive saponifiée. Le savon le renfermant comme le savon de Marseille est recommandé pour le soin des peaux sensibles. Un savon bio avec du sodium olivate devrait donc convenir aux bébés. Même saponifiée, l’huile d’olive garde une grande partie de ses composants pour assurer une bonne hydratation et le ralentissement du vieillissement cutané.

Découvrez comment reconnaître un vrai savon de Marseille 

Sodium Shea Butterate

Derrière le terme « Sodium Shea Butterate » se cache le beurre de karité bio saponifié. Vous devez retrouver cet ingrédient sur l’étiquette des savons qui se disent « enrichi en beurre de karité ». Cet élément est riche en vitamines A, D, E et F, ce qui explique ses multiples vertus. D’ailleurs, le savon contenant du beurre de karité saponifié peut être utilisé entre autres pour hydrater l’épiderme, pour soigner les problèmes de peau, pour garder l’élasticité et la souplesse de la peau et pour calmer le feu du rasage.

Lire aussi : Beurre de karité : les bienfaits pour les cheveux et la peau

Sodium Canolate

Dans le savon, l’huile de colza saponifiée est désignée par « Sodium canolate » qu’il ne faut pas confondre avec le tallowate de sodium, qui lui est de la graisse de bœuf saponifiée. Dans ce produit, cette huile de colza est utilisée en tant qu’agent nettoyant, émulsifiant et tensioactif. Si on se réfère à ses vertus sur la peau, on peut citer entre autres son pouvoir hydratant et son pouvoir contre le ralentissement du vieillissement cutané.

Découvrez – Quelques astuces pour trouver un savon de bonne qualité

Aqua

Vous avez compris : « Aqua » signifie bien « eau ». Pour faire du savon, on a aussi besoin d’eau et c’est souvent de l’eau douce qu’on utilise pour ne pas limiter l’efficacité du savon. La quantité nécessaire en eau pour la fabrication d’un savon doit être aux environs de 37% de la quantité totale d’huile. Il faut comprendre que plus la quantité d’eau est élevée, plus le savon prendra du temps à sécher.

Le saviez-vous ? Savon de Marseille ou savon d’Alep ? Quelles différences ?

Glycerin

Il ne faut pas non plus être un grand scientifique pour comprendre que « Glycerin » est « glycérine ». Cette dernière n’est pas un ingrédient qu’on rajoute à part dans la conception du savon, mais elle se forme naturellement lors de la saponification. Cependant, pour les savons enrichis en glycérine, on a ajouté expressément de la glycérine pour conférer au savon des propriétés adoucissantes et protectrices.

Lire aussi – Quel savon noir choisir pour le corps ? – Guide complet – notre avis

Sodium Cocoa Butterate

Sur l’étiquette d’un savon, si vous trouvez « Sodium Cocoa Butterate », sachez qu’il s’agit du beurre de cacao saponifié. Il trouve sa place dans la liste des ingrédients pour la conception du savon, car c’est un agent nettoyant et tensioactif. Le savon contenant beaucoup de sodium cocoa butterate est recommandé à ceux qui ont une peau sèche, déshydratée ou abîmée. Le beurre de cacao contient des acides stéariques, palmitiques et oléiques qui lui confèrent un grand pouvoir hydratant et nourrissant. On peut aussi utiliser le savon contenant du beurre de cacao pour calmer les irritations cutanées.

Découvrir aussi : Savon artisanal et industriel, savoir faire la différence ?

Aloe Barbadensis Leaf Juice

Ce terme peut être traduit par « jus de feuilles d’aloe vera » et il s’agit bien du gel d’aloe vera. Aujourd’hui, l’aloe vera figure parmi les ingrédients phares du cosmétique et ceci pour ses multiples vertus. Le savon contenant de l’Aloe Barbadensis Leaf Juice convient parfaitement aux peaux sensibles et réactives. Ceux qui ont une peau acnéique pourront aussi l’utiliser, car les nutriments qu’il renferme sont efficaces dans la lutte contre les virus, les bactéries et les champignons. Le gel d’aloe vera a aussi des propriétés antioxydantes qui vont optimiser la production de collagène.

Attention, vous ne pouvez pas vraiment vous permettre de prendre n’importe quel savon pour votre peau. Comment choisir son savon selon votre peau ?

Argania Spinosa Kernel Oil

Argania spinosa est le terme latin désignant l’arganier et « Argania Spinosa Kernel Oil » est tout simplement de l’huile d’argan. Cette dernière peut aussi être utilisée dans la composition du savon, mais elle va être mélangée à d’autres huiles. Si on revient aux nutriments qu’on retrouve dans l’huile d’argan, on peut citer entre autres les acides gras qui vont aider à la reconstitution du film hydrolipidique sur l’épiderme. Elle contient également de la vitamine E qui explique ses propriétés antioxydantes.

Lire également – Quelques huiles pour fabriquer son savon à froid

Attention aux ingrédients nocifs

Le savon artisanal reste toujours le meilleur dans la collection, mais si vous devez prendre un autre savon, faites attention à cette liste des ingrédients. Ne tombez pas dans les filets de ces industriels avec leurs arguments promettant une peau plus jeune, plus lisse et sans imperfection. Il se peut qu’ils aient utilisé des ingrédients toxiques comme les agents occlusifs. Ces derniers dessèchent la peau et sur l’étiquette du savon, ils peuvent être du dimethicone, du dimethiconol, du cyclopentasiloxane, du cetrimonium, du stearalkonium chloride, du paraffinum liquidum, du petrolatum, du ceresin ou du mineral oil. Evitez également les savons contenant du paraben, même si c’est un excellent anti-bactérien. Même si aucune étude n’a encore prouvé le côté cancérigène du paraben, il est préférable de l’éviter. Sachez que le butylparabel, le parahydroxybenzoate de méthyle, le 4-hydroxybenzoate de propyl sont des parabens.

Si vous n’êtes pas rassuré par rapport à ces produits toxiques, vous pouvez vous lancer dans la confection de votre propre savon.