Savon de Marseille ou savon d’Alep ? Quelles différences ?

Le savon d’Alep vient de la bourgade d’Alep en Syrie et on l’utilise depuis l’Antiquité. Il est arrivé en Europe au XIIème siècle à l’ère des croisades. Les Européens l’ont parfaitement adopté jusqu’à l’arrivée des produits des savonneries marseillais. Ces dernières se sont inspirées de ce savon d’Alep pour leurs savons.

Aujourd’hui, aussi anciens que soient ces savons, on en trouve toujours dans le rayon des supermarchés. Ils sont d’ailleurs particulièrement appréciés pour leurs vertus dermatologiques, mais qu’est-ce qui les différencie ? Lequel privilégier ? Faisons un tour d’horizon de ce sujet.

Le savon de Marseille, kesako ?

Le savon de Marseille

Ce produit est d’originaire de Marseille, d’où son nom, mais aujourd’hui, le terme « savon de Marseille » est devenu une appellation commerciale. Un savon est désigné comme tel s’il suit le procédé de fabrication traditionnel. Autrement dit, un savon de Marseille doit contenir plus de 72% d’acides gras qui doivent être essentiellement de l’huile d’olive.

Pour la production de ce savon, on utilise de l’huile végétale, notamment de l’huile d’olive et de la soude. Il est recommandé pour l’hygiène du corps. On peut s’en servir pour laver le corps, le visage et les cheveux. Comme il ne contient pas d’élément allergisant, il convient parfaitement aux personnes qui ont une peau sensible et aux bébés. Au XIXème siècle, l’utilisation de ce savon était fortement recommandée pour limiter le taux de mortalité infantile. On peut aussi y avoir recours pour la lessive, pour la vaisselle et le nettoyage de la maison. La saleté, les taches et les microbes ne résisteront pas au savon de Marseille.

Prendre un savon de Marseille authentique

Vous avez compris, tous les produits qui sont nommés « savon de Marseille » ne viennent pas de la cité phocéenne. Dans la panoplie, vous pouvez aussi avoir des contrefaçons. Pour profiter des bienfaits de ce savon, il faut prendre un produit authentique.

Lorsque vous prenez un savon, vérifiez sa composition. Un savon de Marseille ne doit contenir aucune graisse d’origine animale et aucune trace d’additifs chimiques. La teneur en acide gras ne doit pas être en dessous de 72%. Pour ce qui est de son aspect, il est souvent en cube pesant 600 gr. Sa couleur oscille entre le vert et le marron ou le vert et le blanc. Si vous le portez à votre nez, vous allez facilement sentir l’huile d’olive, s’il en contient. Généralement, le vrai savon de Marseille n’est pas parfumé.

Le savon de Marseille

Le savon d’Alep, qu’est-ce que c’est ?

Ce savon est fabriqué à partir de l’huile d’olive et de l’huile de baies de laurier, c’est ce qui explique son parfum fleuri. Son aspect extérieur est brun, mais si vous le coupez en deux, vous remarquerez que l’intérieur va plus sur du vert. Même si sa texture n’est pas grasse, elle nourrit et adoucit efficacement la peau.

L’utilisation du savon d’Alep

Le savon d’Alep

Ceux qui ont une peau sensible ou sèche peuvent prendre du savon d’Alep. Ce dernier est même recommandé par certains professionnels de la santé dans le cadre du traitement des affections cutanées comme l’acné, l’eczéma ou le psoriasis. On peut l’utiliser pour la toilette et pour l’hygiène intime.

Pour le soin du visage, le savon d’Alep peut être un excellent allié. On peut faire son masque avec celui-ci. Il faut le laisser agir pendant une dizaine de minutes avant de se rincer abondamment. Si vous adoptez ce rituel, votre peau sera plus douce et les signes du vieillissement sur la peau seront moins visibles.

On peut aussi se laver les cheveux avec le savon d’Alep. Il va nourrir la fibre capillaire tout en atténuant les pellicules et les irritations. Limitez toutefois son utilisation à deux fois par semaine pour ne pas agresser le cuir chevelu. Messieurs, ce produit peut également remplacer la mousse à raser. Il va hydrater votre barbe.

Les différences sur la composition

Que ce soit pour le savon d’Alep ou pour le savon de Marseille, on a dans la liste des composants l’huile d’olive. Cependant, pour le savon de Marseille, elle est mélangée avec de la soude naturelle. Certains fabricants ajoutent à cette base de l’huile de coprah. Pour le savon d’Alep, l’huile d’olive est mélangée à de l’huile de baies de laurier. Pour sa production, on peut aussi utiliser de l’eau et de la soude végétale. Comme la teneur en corps gras est plus élevée dans le savon d’Alep, sa production et sa maturation sont plus importantes.

En savoir plus

Le savon d’Alep

Savon d’Alep ou savon de Marseille, vers lequel pencher ?

Si vous ne voulez qu’un produit pour l’hygiène, la lessive, la vaisselle et les autres tâches ménagères, vous pouvez choisir le savon de Marseille. C’est cette multitude d’usage qu’elle offre qui constitue un de ses atouts. Les éléments qui le composent vont limiter l’infiltration dans l’organisme des microbes et des bactéries qui se trouvent à la surface de votre peau, sur les ustensiles et dans les fibres des vêtements.

Il est à noter tout de même que si vous faites la lessive avec ce produit, vous pouvez avoir un léger froissement de la peau des mains. Ceci s’explique par son taux élevé d’acidité. En cas d’utilisation prolongée, il est conseillé de se rincer abondamment pour atténuer cet effet.

En utilisant du savon d’Alep pour votre toilette, vous allez contribuer à la régénération naturelle du film hydrolipidique de la peau. Vous allez mettre un terme aux problèmes d’allergie et d’irritations cutanées que vous avez eu avec d’autres produits. Il va également adoucir et apaiser l’épiderme. Pour profiter au maximum de ces bienfaits, il faudra conserver le savon au sec et à l’abri du soleil.

Si vous choisissez le savon d’Alep, vous devez prendre un autre savon pour votre lessive, votre vaisselle et vos tâches ménagères. Il ne convient pas du tout à ces usages. Comme pour les savons de Marseille, les savons d’Alep ont aussi des contrefaçons. Il est difficile de reconnaître ces « faux » savon d’Alep, pourtant, ceux-ci contiennent des composants qui vont déshydrater la peau.