10 règles pour une chambre d’enfant saine et propre

Parce qu’il en va de la santé de votre enfant, l’état de sa chambre vous préoccupe. Une chambre propre et saine limite les risques d’allergies et aide votre enfant à développer de bonnes habitudes. Il existe des astuces et méthodes pédagogiques simples pour aider vos petits à garder leur chambre toujours propre et saine. Comment assainir la chambre des plus jeunes ? Voici 10 règles !

Choisir la bonne qualité de matelas et autres accessoires de lit pour votre enfant

La qualité de la literie est déterminante pour limiter la prolifération des acariens dans la chambre de votre enfant. Les matelas de mauvaise qualité sont réputés pour conserver la poussière et favoriser la multiplication des acariens. Préférez les matelas-140×190 et les sommiers en bois pour équiper la chambre de votre enfant.

Il est aussi recommandé d’opter pour les oreillers et couettes en matière synthétique pour accompagner votre matelas-140×190. Ces matières sont moins sujettes à la multiplication des allergènes responsables d’allergies respiratoires. Il existe également des draps-housses anti-acarien pour envelopper le matelas. Quant à la matière de celui-ci, optez pour ceux en coton.

Laver régulièrement les accessoires du lit

Un bon entretien est indispensable pour garder la chambre de votre enfant saine et propre. Pour ce, il est recommandé de laver les draps et la housse de l’enfant à 60 °C et ce au moins une fois tous les 15 jours. Quant aux taies d’oreiller, elles doivent être lavées à une fréquence plus rapprochée afin d’éviter le développement de bactéries.

Laver régulièrement les peluches

Les petites filles aiment bien leurs doudous. Or, ceux-ci sont aussi très appréciés des acariens. Ils constituent également des nids à microbes s’ils ne sont pas régulièrement lavés. Pour éviter les risques d’allergies chez vos enfants, il est conseillé de placer les peluches au congélateur et de les mettre ensuite à la machine pour les à laver à 30 °C.

Opter pour l’aération de l’atmosphère de la chambre

L’une des meilleures façons d’assainir la chambre de votre enfant est de constamment renouveler l’air. La qualité de ce dernier a une influence sur le bien-être du résident. Pour ce, il faut fréquemment ouvrir les fenêtres pendant 10 minutes par jour, même en hiver pour purifier l’atmosphère de sa chambre. Cette astuce permet également de débarrasser la chambre des poussières accumulées. Il est donc recommandé de profiter de cet instant pour secouer couvertures et oreillers pour les débarrasser des particules de poussière.

 

Bien aménager la chambre

La propreté de la chambre de votre enfant passe également par son aménagement. Pour éviter l’accumulation de la poussière, il faut éviter les doubles rideaux. Au lieu de garnir les murs de moquettes murales, optez plutôt pour des peintures à l’eau, elles sont plus hygiéniques. Quant au choix des mobiliers, il faut opter pour les accessoires lavables.

Prendre soin du sol de la chambre de votre enfant

Pour des enfants à bas âge, éviter l’installation d’une moquette dans sa chambre. Cet accessoire peut se transformer en un véritable nid pour les acariens. Optez plutôt pour des modèles de tapis lavables, du lino ou du parquet. Ils favorisent un nettoyage plus simple et ne retiennent pas de microbes une fois lavés. À l’aide de votre aspirateur ou d’un balaie à éponge, vous pouvez nettoyer en profondeur le sol de la chambre et y passer un coup de chiffon propre pour tout sécher.

Désencombrer régulièrement en faisant le tri

Au fil du temps, tout ce que nous achetons à nos enfants perd de son utilité et devient encombrant. Il faut développer le réflexe de se débarrasser de tout ce qui n’est plus utile à l’enfant. Un environnement sain se doit d’être aéré, il faut alors faire le tri en accord avec votre enfant.

Cet exercice peut se faire à chaque rentrée ou à l’approche de son anniversaire ou de Noël. L’objectif est de faire la place aux nouveaux cadeaux et accessoires.

Aider vos enfants à bien ranger

Les enfants ont le droit de créer le bazar dans leur chambre. Il est inutile de chercher à les en empêcher. Il faut plutôt leur apprendre à remettre de l’ordre à chaque fois que c’est nécessaire, sans pour autant les condamner. Cet exercice peut même être programmé sur les week-ends, selon la disponibilité des parents. Aussi, à défaut des placards, l’installation des cubbies dans la chambre de votre enfant lui facilitera le rangement de ses effets.

Opter pour le nettoyage au naturel

La peau et l’organisme des enfants sont plus fragiles. Le contact avec les produits chimiques est à l’origine de l’irritation et d’allergie pour les enfants. Pour ce, il faut opter pour les produits bio pour nettoyer la chambre des plus jeunes. Au lieu des détergents, optez pour les produits tels que le bicarbonate de soude, l’eau chaude, le vinaigre blanc ou encore du jus de citron pour nettoyer le sol, les mobiliers, etc.

Penser au pouvoir des plantes dépolluantes

Purificateurs d’air naturel, elles participeront à l’assainissement de la qualité de l’air dans la chambre de votre enfant. Toutefois, ce dernier risque de l’abîmer. Il importe donc de faire preuve de patience et de pédagogie avec lui. Éduquez-le à l’arroser et à en prendre soin. Cet exercice aidera votre enfant à développer une sensibilité à la vie.

Enfin, à cause du rejet de CO2, une seule plante est largement suffisante pour la chambre à coucher de votre enfant.