Épicez vos plats et votre vie

Les épices et herbes aromatiques apportent goût, saveur, couleur et odeur à nos plats et contribuent à notre santé grâce à leur impact nutritionnel indéniable qui préserve l’équilibre de notre corps. Ainsi les épices, grâce à leurs avantages culinaires et nutritionnels demeurent l’allié de notre bien-être. Rien que de plaisir et de la santé.

les épices
les épices

Le curcuma contre la tendinite et le cancer du sein :

Grâce à son pigment la curcumine qui le teint de jaune intense, le curcuma peut apaiser les douleurs de la tendinite qui affecte le tissu reliant le muscle à l’os. En 200 des chercheurs ont prouvé l’efficacité du curcuma dans la neutralisation du mécanisme qui provoque cette inflammation dite tendinite.

En outre, il s’est avéré que le curcuma (toujours grâce à la curcumine) et une autre substance appelée la pipérine issue du poivre noir, tout deux peuvent aider à prévenir le cancer du sein Une recherche conduite par le Centre de traitement du cancer de l’Université de Michigan a prouvé que ces 2 épices inhibent la croissance des cellules responsables du développement des tumeurs tout en gardant sains les cellules normales.

Le safran pour pimenter votre vie conjugale:

Il est considéré parmi les aphrodisiaques naturels grâce à son effet bénéfique sur l’érection masculine. Ceci a été confirmé par Les scientifiques de l’Université de Guelph qui ont déjà révisé des centaines d’études à ce propos et l’ont publié en 2011.

Les épices : réservoir d’antioxydants

Nombreux sont les épices riches en antioxydants, le curcuma par exemple compte 127,068 unités ORCA (une mesure de la quantité d’antioxydants aux 100 grammes) les graines de cumin 50,372 et le poivre noir 34,053. Le chocolat de cuisson non sucré en compte 49,944 et un verre de Cabernet Sauvignon, 4,523.

Épicez vos plats et votre vie
Épicez vos plats et votre vie

L’huile de graines de coriandre : un véritable antibiotique

Des chercheurs portugais ont montré que l’huile des graines de coriandre agit sur les bactéries comme la bactérie alimentaire E .coli et la salmonelle, elle brise en effet leurs membranes cellulaires externes et les détruire par conséquent.

Le poivre noir pour maigrir :

Plaisir et Santé a publié dans son édition de novembre 2012, que la pipérine contenue dans le poivre noir peut empêcher la formation de nouvelles cellules adipeuses. Cela étant plusieurs recherches portant sur cette découverte doivent être effectuées pour la confirmer et l’intégrer dans le traitement des maladies liées à l’obésité.

Alors, goûtez, ajoutez, mélangez, savourez, sentez, respirez… et ne désignez pas sur les épices, pour une alimentation pleine de saveurs et bénéfique pour la santé