Comment choisir ses extensions cils ?

En maquillage, on a deux alternatives pour ouvrir le regard : soit on passe une couche de mascara sur les cils, soit on porte des extensions cils. La deuxième option est plus attrayante, car elle permet d’avoir un résultat plus satisfaisant. Toutefois, on ne peut pas vraiment choisir sa frange de cils au hasard, car leur effet ne sera pas le même. Entre extension de cils classique, le volume russe et l’american volume, lequel choisir ? Dans ce dossier, nous allons faire un tour d’horizon sur ces extensions cils.

bien choisir ses extensions cils

L’extension de cils classique

Si c’est la première fois que vous vous décidez à faire cette pose d’extension cils, on vous recommande de choisir la méthode dite classique, appelée aussi le cil à cil. Pour ceci, on pose un à un le cil délicatement contre le cil naturel. Le résultat est proche du naturel, car l’extension de cil fait près de 0,15 mm d’épaisseur. Avec cette extension, vous pouvez oublier le mascara quand vous vous maquillez.

Vous n’êtes pas non plus obligé de remplir complètement la frange des cils. Le nombre d’extensions à poser varie aussi d’une personne à une autre, car on n’a pas tous le même nombre de cils. En moyenne, pour un œil, on compte 90 extensions et au maximum, on aura 140 extensions.

La pose de ces extensions cils, si la personne de remplir l’intégralité de la frange des cils, dure entre une heure et une heure et demie. Pour ceci, elle sera installée confortablement et se trouvera en position allongée avec les yeux fermés. Ces extensions cils tiendront plusieurs semaines, mais quelques-uns tomberont au fil des semaines. Ceci vous obligera à passer à l’institut de beauté pour des remplissages au moins une fois toutes les trois semaines.

A découvrir également – Comment éviter la peau qui pèle après un coup de soleil et garder son bronzage ?

Le volume russe

Dans cette optique d’avoir des yeux de biche, vous pouvez être séduit par la technique d’extensions cils dite « volume russe ». Vous avez compris par son appellation que vos cils ne manqueront pas de volume. A la différence de la méthode classique, cette méthode « volume russe » a recours à un éventail composé entre deux et six extensions cils. Cet éventail se collera sur chaque cil.

faire attention au choix de ses extensions cils

Vous pouvez vous dire que même deux extensions cils sur un cil naturel, c’est beaucoup. Oui, ce n’est pas négligeable, car ceci fait entre 200 et 500 extensions cils sur un œil. Rassurez-vous tout de même que vous n’aurez pas un regard si lourd, car les extensions sont plus fines et plus légères. Leur épaisseur fait 0,07mm.

Le résultat de la technique du volume russe ne sera pas le même chez toutes les femmes. Avec un tel nombre d’extensions cils, il y a toujours un risque d’avoir un regard trop lourd. De ce fait, cette solution est plus conseillée aux femmes qui ont peu de cils ou qui ont des franges de cils inégales. L’effet sera bien « WOW », ce qui conviendrait plus aux grandes occasions.

L’american volume

Certaines stars américaines ont choisi de porter des cils bien remplis. La technique de l’american volume est la version encore plus théâtrale du volume russe. Pour celle-ci, le résultat est loin du naturel et on est plus dans l’exubérance. On a recours à des éventails de cils, mais chaque extension est encore plus fine. Son épaisseur est de 0,015mm, ce qui explique tout de même sa légèreté malgré le côté très chargé.

Lire aussi – Quelle couleur de cheveux pour vous rajeunir ?

La matière des extensions cils, est-ce important ?

Une fois que vous êtes fixé sur la méthode d’extension qui vous plaît, vous ne devez pas négliger la matière des extensions cils. L’effet ne sera pas le même si vous prenez des cils en vison ou des cils de soie et ce, même si vous optez pour la même méthode. On vous recommandera de vous tourner vers des cils de vison si vous préférez rester sur la douceur et le naturel. Les poils de bison donnent cet effet allongé tout en gardant le côté naturel. Sachez qu’il est toujours possible de limiter le nombre d’extensions à poser. Celles qui priment le côté glamour seront sûrement séduites par les extensions cils en soie. Avec cette matière, on ne pourra pas rater que vous portez des extensions. Ceci ne devrait pas vous gêner si vous voulez le volume pour un regard glamour.

Attention à la forme

comment choisir ses extensions cils

Les extensions cils peuvent être comparées aux autres accessoires de mode. Celles qui conviennent à votre collègue ne vous conviendront pas forcément. Pour le choix de la forme des extensions, il faut prendre en compte la morphologie du visage et surtout la forme de l’œil. Si vous avez des yeux amandes ou de petits yeux, il faudra s’arranger à mettre un peu plus de volume au centre et à ne pas mettre trop de longueur pour ouvrir le regard et aussi pour garder le côté naturel. Si vous avez de grands yeux ou des yeux ronds, vous pouvez vous permettre la forme « œil de biche ».

Dossier – Beurre de karité : les bienfaits pour les cheveux et la peau

La plus appréciée ? L’extension de cil à cil

Certes, vous n’allez pas passer inaperçu avec des cils en volume russe et en american volume, mais dans les instituts de beauté, c’est la méthode d’extension classique qui est la plus demandée. C’est aussi la plus appréciée et ce, par son résultat qui est proche du naturel. Si vous n’avez jamais porté d’extensions cils, vous allez être un peu gênée sur les premiers jours, mais au troisième jour, vous n’allez plus ressentir que vous portez des extensions. Celles qui portent des lentilles s’habitueront aussi avec le temps, même si ceci demande tout de même une bonne agilité.

Il ne faut pas oublier que les extensions demandent un entretien. Si vous le négligez, ce seront vos cils naturels qui en payeront le prix fort. Peu importe la méthode d’extensions que vous choisissez, vous n’aurez plus besoin du mascara, ce qui vous permettra de gagner du temps. Si vous tenez vraiment à porter du mascara, assurez-vous que les extensions que vous avez choisies supportent ce produit.

Lire aussi – Se maquiller à petits prix, c’est possible