Comment choisir son huile capillaire en fonction de la texture de ses cheveux ?

Toutes femmes rêvent d’avoir une belle crinière. Bien entendu, il est important de savoir choisir son huile capillaire pour entretenir les cheveux. Certaines huiles peuvent aller pour les cheveux frisées, d’autres sont conseillées pour les cheveux gras. Voici quelques conseils pour bien choisir cet indispensable capillaire.

Pour les cheveux fins et plats

Avoir des cheveux raplapla demeure un problème pour de nombreuses filles. Pourtant, leur entretien n’est pas aussi difficile si vous choisissez la meilleure huile capillaire. L’argan s’avère parfaite pour ce type de cheveux. Cette huile a le mérite d’être non grasse et riche en vitamine E. C’est pourquoi elle hydrate si bien les cheveux fins sans jamais les alourdir. Par ailleurs, c’est l’huile idéale si vous portez une extension cheveux naturel. L’huile d’argan sublime cette dernière et la rend lisse et brillante.

L’huile de rose est aussi idéale pour les cheveux plats. Elle redonne brillance et force à la chevelure. A cela s’ajoute sa capacité à éliminer les frisottis. Si son prix peut décourager certaines, cette huile peut très bien être remplacée par le ricin. Ce dernier est riche en acide gras qui va nourrir le cuir chevelu. Au final, les cheveux vont devenir denses à la repousse et plus résistant. Un petit massage capillaire lors de l’application renforce l’effet de l’huile de ricin.

Par sa texture veloutée, l’huile de coco peut être aussi un allié des cheveux fins. Elle limite la chute des cheveux tout en réparant les fibres capillaires endommagées. C’est une huile qui agit comme une sorte d’épaississant capillaire.

Lire aussi – Beurre de karité : les bienfaits pour les cheveux et la peau

Pour les cheveux à texture ondulée ou gras

Les femmes avec des cheveux légèrement ondulés peuvent se tourner vers l’huile végétale de brocoli. Celle-ci possède un effet lissant et gainant, un peu comme les silicones. C’est le produit par excellence pour discipliner les cheveux rebelles. Elle agit efficacement sur les frisottis et facilite le démêlage et le brossage des cheveux. Pour l’utilisation, cette huile végétale est à appliquer en tant que masque avant shampoing. Il faut laisser reposer les cheveux pendant quelques heures avant de procéder au shampoing.

L’huile d’avocat aide aussi à définir les boucles légères. Elle possède un film protecteur qui, posé sur les cheveux, ralentit la détérioration de ceux-ci. C’est donc l’huile à privilégier pour celles habituées à utiliser des appareils chauffants sur les cheveux. De plus, elle possède un incroyable effet lubrifiant, ce qui facilite le démêlage des longueurs.

L’huile de jojoba est conseillée pour les cheveux gras. Elle a la particularité de réguler la production de sébum grâce à son action sébo-régulatrice. C’est une huile qui peut aider aussi celles ayant des ondulations douces. Cette huile peut être utilisée sur une extension cheveux naturel. Elle renforce la brillance et la souplesse des cheveux. En cas de cheveux endommagés, il suffit de l’appliquer directement sur les longueurs et les pointes.

Pour les cheveux secs ou très abîmés

L’huile de pépins de raisin est à privilégier pour une cure de jouvence en cas de cheveux secs. C’est un produit riche en vitamine E. Cet élément lui permet de remédier aux dommages des mèches de cheveux. Étant sèche, cette huile met peu de temps à pénétrer au cœur du cheveu. Elle ne risque pas de l’alourdir ou de lui conférer un aspect gras. En nourrissant la fibre capillaire, cette huile réveille la brillance naturelle des cheveux.

L’huile d’olive est une autre option pour raviver les cheveux ternes ou secs. Elle est riche en vitamines et en antioxydants. C’est une huile recommandée pour entretenir l’extension cheveux naturel. En plus de protéger les cheveux, elle les rend plus doux et volumineux.

Vues: (101)